Une nouvelle année scolaire est en cours, ce qui signifie toutes sortes d’activités à partager avec votre famille et vos amis : matchs, récitals de piano, spectacles de danse et projets scientifiques. Vous souhaitez soutenir tous les efforts de votre enfant et partager ses réalisations avec vos proches. Mais lorsque vous commencez à publier des photos et des messages en ligne, faites attention aux informations que vous donnez. Envahissent-vous la vie privée de votre enfant? Les auteurs d’abus sexuels peuvent utiliser des choses comme les messages sur les médias sociaux pour cibler et établir des relations avec les victimes potentielles.

Les informations en ligne peuvent facilement devenir accessibles à d’autres personnes. Lance Cottrell, expert en cybersécurité, affirme que les parents tombent facilement dans le piège d’avoir des attentes irréalistes en matière de protection de la vie privée lorsqu’il s’agit de publier en ligne. Comme il le dit: « C’est comme si je voulais embaucher un messager du ciel, pour un message aerien personalisé … mais que personne d’autre de devrait lire. » Voici quelques choses simples que vous pouvez faire pour protéger la vie privée en ligne de votre enfant.

01

Ne donnez pas trop d’informations.

Pensez à tout ce que vous pourriez apprendre sur votre enfant rien qu'en regardant des photos de choses comme la fête d'anniversaire à thème de l'année dernière ou le match de championnat de baseball du printemps dernier : ce qu'il aime, ce qu'il n'aime pas, ses intérêts, ses loisirs, ses activités extrascolaires, et même l'école qu'il fréquente. Si vous souhaitez publier une photo en ligne, essayez de ne pas inclure trop de détails. Par exemple, ne postez pas une photo de votre enfant de cinq ans à côté d'un panneau d'école et ne dites pas à tout le monde que vous vous réjouissez de son premier jour de maternelle. Il y a là trop d'informations spécifiques.
02

Assurez-vous que vos comptes sont privés et sécurisés.

Soyez conscient des paramètres de confidentialité de vos comptes de médias sociaux. Lorsque vous publiez quelque chose, est-ce que tout le monde peut le voir ou est-ce que seuls la famille et les amis y ont accès ? Les paramètres par défaut sont souvent plus publics que vous ne le souhaitez. Protégez également vos mots de passe. Si vous utilisez un ordinateur public, veillez à utiliser le mode privé de votre navigateur et à vous déconnecter complètement de tous les comptes que vous utilisez.
03

Envisagez de moins publier.

Il peut être facile de penser que tout vaut la peine d'être posté, mais ce n'est peut-être pas une mauvaise idée de poster un peu moins. Parfois, c'est tout aussi bien d'apprécier les publications d'autres personnes que de vouloir poster la photo parfaite sur Instagram. Soyez totalement présent dans l’instant un peu plus souvent et ne vous inquiétez pas de documenter et d’afficher chaque petite chose. Pensez également à demander la permission à votre enfant avant de poster. C’est leur vie que vous documentez, et ils pourraient avoir des sentiments sur ce que vous postez, surtout en grandissant.

Assurez-vous aussi de partager cette information avec vos enfants. Vous voulez faire tout ce qui est en votre pouvoir pour protéger leur vie privée en ligne et assurer leur sécurité, mais vc’est aussi une bonne chose de leur apprendre à faire attention à eux-mêmes. Discutez ouvertement avec vos enfants de la protection de leur vie privée en ligne et de ce qu’il est approprié de publier et de ce qui ne l’est pas, surtout lorsque les enfants grandissent. Assurez-vous que vos enfants savent que s’ils ne se sentent pas en sécurité en ligne ou s’ils ont l’impression d’avoir fait une erreur, ils peuvent vous demander de l’aide. Vous pouvez être le meilleur conseiller et défenseur de la sécurité et de la vie privée de votre enfant.

Partager cette publication

Devenez un défenseur. Faites un don aujourd'hui.