Going to a sleepover may raise the risk for a child to be sexually abused. Educated parents are the best ones to decide if a sleepover is appropriate for their child.  You can eliminate the risk by not allowing a sleepover.  Or, if you choose to have sleepovers, there are some things you should think through.

Below is a checklist of things to consider. Some won’t apply to your situation, but all of them have their place.

C’est le bon choix pour votre enfant.

Certains enfants ne sont pas prêts pour une soirée pyjama. Certains ne sont pas à l'aise avec l'idée de dormir ailleurs, mais ressentent la pression de leurs amis ou ne comprennent pas vraiment ce que signifie une soirée pyjama. Assurez-vous que c’est la bonne chose pour votre enfant à son âge, à son confort et à sa maturité.

Vous connaissez les autres parents, avez une relation avec eux, et vous leur faites confiance.

Cela peut sembler évident, mais savoir qui sont les adultes et leur faire confiance avec votre enfant est un aspect important que vous voudrez avoir en place avant de permettre à votre enfant de dormir chez une autre personne.

Vous savez qui d’autre sera présent dans la maison où ils passeront la nuit.

Frères et sœurs plus âgés, amis de la famille, un oncle en visite – assurez-vous de connaître toutes les personnes avec qui votre enfant entrera en contact et, si cela vous met mal à l’aise, annulez ou reportez la soirée pyjama.

L'internet et autres médias respectent vos critères pour votre enfant.

De nombreux enfants sont exposés pour la première fois à des films ou à des images sexuellement explicites lors de soirées pyjama. Vous devez définir des limites claires pour la nuit où votre enfant sera là-bas.

Votre enfant a son mot à dire.

Vous lui avez expliqué ce qu'est une soirée pyjama et ce à quoi il doit s'attendre. Vous avez simulé des scénarios possibles qu'il pourrait rencontrer et il a préparé ses réponses. Si nécessaire, vous avez un mot de passe que votre enfant pourra utiliser s'il veut rentrer à la maison, mais ne veut pas que ses amis sachent pourquoi. Vous avez prévu des heures d'appel téléphonique et une heure pour venir le chercher, en cas de besoin.

Une fois que vous aurez passé en revue cette liste, il vous sera beaucoup plus facile de déterminer si votre enfant devrait aller à une soirée pyjama. Et, si c’est le cas, vous saurez que vous l’avez préparé du mieux que vous pouvez pour qu’il s’amuse, tout en étant en sécurité et protégé.

Partager cette publication

Devenez un défenseur. Faites un don aujourd'hui.