There are 10 tools parents can use that will minimize the risk of your child being sexually abused. One of those tools is setting healthy boundaries for them.

Outlining clear boundaries for your child, including rules, bedtimes, screen time limits, daily routines, etc., allows a child to know what is expected of them. They are then able to predict what will happen in their everyday life, reducing anxiety and allowing them to thrive. Healthy boundaries help protect them and keep them safe. They also allow you to create and continue open communication with your child.

Below is a list of five ways to reinforce the healthy boundaries you’ve set and encourage open communication, whatever the age of your child.

01

Commencez une routine.

Si vous n’avez pas encore de routine quotidienne, pensez à en créer une pour votre famille. Da la constance dans les horaires de réveil, de coucher et de repas vous permet d’avoir des heures fixes où vous interagirez avec votre enfant. Si vous devez courrir de droite à gauche, une routine peut créer de l’ordre dans le chaos.

02

Établissez des attentes.

Avec une routine, vous devez établir des attentes. Qu’attendez-vous de votre enfant et quand ? Un enfant ne peut pas respecter des limites s’il ne les connaît pas.

03

Mangez le repas du soir ensemble

Lorsqu’on lui demande quelle est la meilleure façon pour empêcher qu’un enfant ne soit abusé sexuellement dans son enfance, le célèbre psychiatre Bessel van der Kolk répond simplement : « Les dîners en famille ». Éteignez la télévision, rangez les appareils électroniques et passez du temps ensemble. La conversation et l’écoute qui s’ensuivront, selon Bessel van der Kolk, créeront un lien de confiance entre le parent et l’enfant.

04

donnez lui des responsabilités.

Permettez à votre enfant d’être responsable de quelque chose. Tant que c’est quelque chose adapté à son âge, il en bénéficiera. S’il sait de quoi il est responsable et quand, il éprouvera un sentiment d’accomplissement et de contrôle dans ce qu’il fait.

05

Veillez à ce que les conséquences soient constantes.

La responsabilité et les conséquences vont de pair. Si votre enfant n’assume pas ses responsabilités (raisonnables et adaptées à son âge), il devrait y avoir une conséquence à chaque fois. La conséquence, tout comme la responsabilité, doit être raisonnable et adaptée à l’âge.

Il n’y a pas deux enfants identiques, alors gardez cela à l’esprit lorsque vous créez des limites pour votre enfant. Il n’y a pas de situation unique. Vous connaissez votre enfant mieux que quiconque et pouvez poser des limites appropriées pour lui en tant qu’individu. Avec la sécurité des limites saines, vous créerez un dialogue ouvert avec votre enfant, ce qui lui permettra de s’épanouir dans des paramètres sains et réduira le risque qu’il soit abusé sexuellement.

Partager cette publication

Devenez un défenseur. Faites un don aujourd'hui.