Les termes d’argot semblent les plus répandus lorsque nous parlons de nos parties intimes. Chaque famille a ses propres termes qu’elle préfère utiliser, mais l’une des façons de protéger votre enfant contre les abus sexuels – ou d’en prendre connaissance rapidement si cela se produit – est de lui apprendre les noms appropriés pour les parties de son corps.

Vous vous demandez peut-être, pourquoi est-ce si important ? Ce ne sont que des mots. Les mots ont du pouvoir et, comme vous le verrez ci-dessous, vous donnerez à votre enfant les moyens d’utiliser les noms appropriés. La clé est de choisir des termes respectueux et faciles à comprendre. Cela peut inclure les termes médicaux corrects pour les parties du corps ou un autre terme qui est tout aussi respectueux.

01

L'ARGOT PEUT FAIRE CROIRE À VOTRE ENFANT QU'IL Y A QUELQUE CHOSE DE HONTEUX À PROPOS DE SON CORPS.

Lorsque vous évitez de parler de quelque chose, alors il est naturel pour les enfants de penser qu’il y a quelque chose de mauvais ou honteux à ce sujet. L’utilisation d’euphémismes peut les amener à penser qu’ils ne devraient pas parler de leur corps, même s’il y a quelque chose qui ne va pas qu’ils devraient vous dire.

02

CELA PEUT CONDUIRE À UN MANQUE DE RESPECT POUR LE SEXE.

Cela peut sembler excessif, mais lorsque vous réfléchissez à des mots alternatifs pour désigner le sexe ou les parties intimes, aucun d’entre eux n’est particulièrement respectueux. Votre adolescent, en particulier, peut être enclin à utiliser des termes d’argot qui peuvent enlever, au lieu d’améliorer, leur respect pour leur corps et le corps des autres.

03

NORMALISE OU DÉSENSIBILISE VOTRE ENFANT À L'OBJECTIVATION.

Allant de pair avec le manque de respect, les termes d’argot pour les parties du corps peuvent normaliser l’objectivation. Les termes d’argot sont, dans certains cas, plus choquants que les vrais mots. Les enfants et les adolescents qui entendent ou utilisent ces termes peuvent rapidement s’y désensibiliser et penser que c’est normal de désigner des hommes, des femmes ou des parties du corps par ces mots.

04

CONFUSION PAR RAPPORT AUX PARTIES DU CORPS.

Il est assez courant dans notre société d’aujourd’hui pour les enfants d’être confus sur les parties du corps du sexe opposé, mais certains enfants peuvent même être confus au sujet de leurs propres parties du corps. Les termes d’argot ne peuvent, et ne feront qu’ajouter à cette confusion.

05

CONNAÎTRE LES BONS NOMS LES PROTÈGE.

La raison la plus évidente pour enseigner à votre enfant le nom correct des parties de son corps est de le protéger. Si un étranger, un ami de la famille ou un membre de sa famille abuse sexuellement de votre enfant, cela lui donnera les moyens de pouvoir vous parler. Il sera en mesure de vous dire exactement ce qui s’est passé et quelles parties de leur corps, ou le corps d’une autre personne, ont été impliqués.

Si vous associez l’apprentissage des noms appropriés à des discussions régulières sur le développement sexuel sain, vous contribuerez grandement à protéger votre enfant contre les abus sexuels. Parlez dès aujourd’hui à votre enfant de l’importance de connaître les parties de son corps et de l’importance de ne pas utiliser d’argot pour en parler. C’est une petite chose, mais elle peut avoir un grand effet.

Partager cette publication

 

Devenez un défenseur. Faites un don aujourd'hui.