Saviez-vous que montrer de la pornographie à un enfant est une forme d’abus sexuel ?

Un mythe répandu dit que les abus sexuels sur mineurs incluent toujours un contact physique. Il existe plusieurs types d’agresseur sexuel. Le conditionneur est l’un d’entre eux. Il peut commencer par montrer de la pornographie à un enfant avant de le toucher physiquement.

C’est l’une des façons dont il manipule et fait du chantage à un enfant. Il montre des images sexuellement explicites et fait ensuite en sorte que l’enfant se sente coupable de les avoir regardées. Il s’en sert comme d’un levier, en faisant pression sur l’enfant pour qu’il ne dise à personne ce qui se passe.

Les effets de la pornographie

Selon le département américain de la Justice, « jamais auparavant dans l’histoire des médias de télécommunications aux États-Unis tant de matériel indécent (et obscène) n’a été aussi facilement accessible par tant de mineurs dans autant de foyers américains avec si peu de restrictions. »

L’exposition à la pornographie en soi peut avoir des effets négatifs sur un enfant, selon une étude réalisée en 2009 par le Dr Michael Flood, sociologue spécialisé dans les études sur le genre et la sexualité. Les enfants peuvent être amenés à imiter ce qu’ils voient ou à penser que ce qu’ils ont vu est un comportement sexuel normal. En général, la pornographie ne dépeint pas de relations aimantes, saines et communicatives. Si un enfant en voit à un jeune âge, cela peut modifier de façon négative sa façon de voir le sexe, l’amour et les relations.

Même si aucun adulte ne montre de la pornographie à un enfant, ce dernier peut tomber dessus par hasard. Selon le rapport annuel 2015 de Covenant Eyes, 9 garçons sur 10 et 6 filles sur 10 sont exposés à la pornographie avant l’âge de 18 ans. Il est important, en tant que parents et éducateurs, de discuter d’une sexualité saine avec les enfants et de leur faire savoir que la pornographie, s’ils en voient, est un sujet dont ils doivent vous parler. Les situations de ce genre peuvent donner lieu à d’excellentes occasions d’enseigner votre enfant, à condition que vous restiez ouvert à ces situations et que vous soyez disposé à lui en parler lorsqu’elles se présentent.

Ayez une conversation sur la pornographie

Ne laissez pas la pornographie détourner la vision du sexe de votre enfant. Parlez ouvertement et souvent d’une sexualité saine. Il existe des conversations appropriées que vous pouvez avoir à tout âge. Vérifiez fréquemment avec lui ce à quoi il a été exposé, quand et par qui, ce qui vous permettra d’identifier d’éventuels agresseurs conditionneurs. Dites-lui qu’il peut venir vous voir s’il a des questions ou des préoccupations. Devenez un refuge pour votre enfant : s’il est exposé à la pornographie, en particulier par un adulte, il saura qu’il peut vous en parler.

Partager cette publication

Devenez un défenseur. Faites un don aujourd'hui.