Imaginez que vous avez planté un arbre. Vous avez méticuleusement préparé le sol. Ensuite, vous mettez soigneusement l’arbre en terre et et ajoutez même un tuteur pour l’aider à pousser droit. Vous avez fait tout ce que vous pouviez pour que l’arbre ait toutes les chances de se développer. Imaginez maintenant qu’après toute cette préparation minutieuse, vous n’ayez rien fait d’autre pour l’arbre. Vous n’avez pas arrosé, vous n’avez pas fertilisé – l’arbre a été laissé à lui-même pour faire de son mieux.

Pensez à cette analogie dans le contexte de l’aide à un enfant qui a été abusé sexuellement. Lorsque vous avez découvert l’abus, vous avez peut-être fait tout ce que vous étiez censé faire : vous avez écouté l’enfant, vous avez signalé l’abus, vous avez même veillé à ce que l’enfant bénéficie d’une thérapie. Vous devriez vous sentir confiant d’avoir mis votre enfant sur la voie de la guérison. Malheureusement, la guérison ne se produit généralement pas en réagissant sur le moment et en passant à autre chose. Votre réaction initiale est importante, mais que faites-vous dans les semaines, les mois ou même les années qui suivent l’abus ?

Apporter un soutien constant

Vous risquez de vous décourager en faisant face aux répercussions des abus. Vous êtes probablement en colère contre l’agresseur. Traiter avec les autorités ou le système juridique pourrait vous épuiser. Il peut être facile pour les enfants d’interpréter la colère et la frustration que vous ressentez à l’égard de la situation comme étant dirigée envers eux. Continuez à dire clairement à l’enfant que ce qui s’est passé n’était pas de sa faute et que vous n’êtes pas en colère contre lui. De plus, vous ne serez peut-être pas en mesure de fournir vous-même toute l’aide dont votre enfant a besoin. La thérapie peut être la clé de la guérison, et il se peut qu’elle doive se poursuivre pendant un certain temps.

Pensez à faire appel à un défenseur des droits des victimes

Le système judiciaire intervient souvent dans les cas d’abus sexuels sur mineurs. Il est parfois difficile de s’y retrouver dans les méandres du tribunal. Vous pourriez avoir des questions : Quel est votre rôle dans une enquête ? Une personne sera-t-elle accusée d’un crime ? Combien de temps cela prendra-t-il ? Et si vous avez besoin d’une ordonnance de non-communication ? Un défenseur des droits peut répondre à vos questions et vous aider dans la longue procédure judiciaire. Consultez l’annuaire des services aux victimes d’actes criminels de votre région pour trouver un avocat.

Envisagez de prendre soin de vous

Lorsqu’il s’agit d’abus sexuels, l’enfant doit être la priorité, mais votre propre bien-être est également important. Vous vivez probablement des émotions intenses, et vous ne voulez pas que vos émotions se transforment en un comportement contreproductif, comme de vous blâmer ou blâmer l’enfant. Si vous pensez que cela vous sera utile, demandez l’aide d’un professionnel. De plus, si vous avez besoin de parler de la situation, soyez prudent dans le choix des autres personnes. Vous voulez être ouvert et honnête sur ce qui s’est passé, mais vous partagez des informations sensibles et personnelles sur votre enfant. Il se peut que votre enfant ne veuille pas que tout le monde le sache.

Mieux comprendre ce qu’est un abus

Vous avez probablement beaucoup de questions au sujet de l’abus et de l’impact potentiel qu’il peut avoir sur votre enfant. Plus vous vous informerez, plus vous serez en mesure d’apporter votre aide. Une bonne ressource est The Well-Armored Child: A Parent’s Guide to Preventing Sexual Abuse par Joelle Casteix.*

Le traitement des traumatismes liés aux abus sexuels peut prendre beaucoup de temps. Vos réactions au début sont importantes, mais votre réaction continue à la situation va avoir un grand impact. Tout comme un arbre prend beaucoup de temps et de soin pour grandir, votre enfant aura besoin d’un soutien constant et régulier tout au long du processus de guérison. Les résultats en vaudront la peine.

*Ce lien mène à Amazon.com. En tant qu’affilié Amazon, The Younique Foundation reçoit une petite commission de votre achat qui aide à soutenir notre cause sans frais supplémentaires pour vous.

Partager cette publication

Devenez un défenseur. Faites un don aujourd'hui.