Vous pouvez aider les enfants à se remettre d’abus sexuels

Nous pensons que des parents proactifs peuvent aider leur enfant ou leur adolescent à guérir des abus sexuels en les sensibilisant davantage et en leur donnant l’exemple d’un comportement sain. Il n’est pas surprenant qu’une relation parent-enfant solide joue un rôle essentiel dans la rémission d’abus sexuels. À Defend Innocence, nous pensons qu’à mesure que vous augmentez votre bien-être mental et émotionnel, et que vous prenez le temps de construire une base de connaissances qui fait de vous l’expert de confiance pour votre enfant, votre confiance en vous et votre capacité à être parent grandissent, et vous êtes plus à même de fournir un exemple de comportements qui aideront votre enfant à développer des stratégies similaires à utiliser dans sa vie et ses relations. Nous vous recommandons aussi vivement de rechercher une aide professionnelle pour vous et votre enfant, au fur et à mesure que vous avancez ensemble dans ce processus.

Vos paroles et vos actions ont un impact important sur la guérison de votre enfant, et vous êtes en mesure de l’aider plus que quiconque. Vous trouverez ci-dessous les stratégies, basées sur les résultats de recherche et de pratique, qui selon nous vous aideront à être le parent proactif que vous souhaitez être et dont votre enfant a besoin pour se rétablir.

Gérer les
Émotions

Faites face à vos émotions de manière productive.

Communication
Ouverte

Répondre de manière à encourager la discussion.

Établissez des liens avec votre enfant

Les enfants s’épanouissent lorsqu’ils ont des relations aimantes avec des parents qui s’investissent et s’intéressent à eux et à leur bien-être. Le soutien des parents joue un rôle crucial dans l’adaptation à court et à long terme d’un enfant qui a subi des abus sexuels. Votre enfant a besoin de vous, peut-être plus que jamais auparavant, et créer et maintenir un lien étroit avec lui, lui permettra de se sentir en sécurité. Il existe plusieurs façons d’y parvenir, notamment en participant à des activités que votre enfant apprécie, en dînant en famille et en partageant avec lui de l’affection physique et émotionnelle. Oui, il est important de continuer à montrer de l’affection physique à une personne qui a été victime d’abus sexuels. Selon l’âge de votre enfant et la gravité de l’abus, cela peut être quelque chose qui doit se faire lentement avec le temps. Veillez à lui permettre d’exprimer ouvertement l’affection physique qu’il aime ou n’aime pas. Et ne soyez pas blessé lorsqu’il dit non. Lui permettre de pratiquer le consentement dans un environnement sans risques peut être très habilitant.

Chaque interaction est une chance de se rapprocher, et ces interactions peuvent vous aider à avoir des conversations importantes, à identifier les signaux d’alarme, à développer la confiance et à aider votre enfant à acquérir les compétences dont il a besoin pour guérir.

Réduire les risques

L’une des pénibles vérités pour les survivants d’abus sexuels est le risque d’une nouvelle victimisation. Cela veut vraiment dire, être vulnérable à un traumatisme similaire à celui qu’il a vécu auparavant. Bien qu’il n’existe aucun moyen garanti de protéger votre enfant contre une nouvelle victimisation, vous pouvez prendre certaines mesures pour réduire ce risque.

Tout comme il existe des stratégies que vous pouvez utiliser pour éviter que votre enfant ne tombe malade ou ne soit blessé dans un accident de voiture, il existe des précautions que vous pouvez prendre pour minimiser le risque pour votre enfant. Vous pouvez notamment vous familiariser avec les signes d’abus sexuels, en apprendre davantage sur le développement sexuel sain et vous assurer de l’enseigner aussi à votre enfant.

Créer un soutien

La guérison d’un traumatisme tel que l’abus sexuel d’un enfant est une chose qui doit être abordée à la fois à court et à long terme. Bien que votre soutien soit inestimable, vous ne pouvez pas – et ne devriez pas – le faire seul. C’est pourquoi il est important de créer un cercle de soutien autour de vous. Il peut s’agir de membres de la famille, d’amis, de thérapeutes, de professionnels de la santé et de toute autre personne en qui vous avez confiance pour être là pour votre enfant. Votre cercle de soutien peut être une paire d’yeux et d’oreilles supplémentaire. De plus, il est bénéfique pour votre enfant d’avoir des relations saines et positives avec des adultes de confiance.

Soyez ouvert et honnête à propos de vos besoins, ainsi que de ceux de votre enfant. Permettez aux personnes de confiance de votre entourage d’intervenir et de vous aider, surtout si elles sont plus compétentes que vous sur certains points (comme dans le cas d’un thérapeute ou d’un professionnel de la santé). Comme vous voulez que votre enfant s’appuie sur vous, laissez-vous appuyer sur les autres quand vous en avez besoin, et vous constaterez que l’adage “il faut un village” peut s’appliquer tout autant à la guérison d’un enfant qu’à son éducation.

Être un parent proactif pendant la période de rémission d’un enfant victime d’abus sexuels exige des efforts quotidiens. Heureusement, vous n’êtes pas obligé de le faire seul. Nous sommes là pour vous aider à devenir un parent en meilleure santé et plus heureux, qui entretient une relation solide avec son enfant et dispose d’un excellent système de soutien autour de lui.

Partager cette publication

Devenez un défenseur. Faites un don aujourd'hui.