Les abus sexuels prospèrent dans le secret. Les auteurs de ces abus font souvent promettre aux enfants qu’ils agressent de garder ce qui s’est passé « notre petit secret ». Cela peut être source de confusion pour certains enfants, car ils ont assimilé les secrets à des choses amusantes comme une fête d’anniversaire ou un voyage à Disneyland. Voici trois choses que vous pouvez faire pour aider à protéger vos enfants et les empêcher de garder un secret qui pourrait leur nuire.

Faites la différence entre les bons et les mauvais secrets ou surprises.

Enseignez à votre enfant que certains secrets peuvent être nuisibles et que personne ne devrait lui demander de garder un mauvais secret. Dites-lui que certains secrets peuvent blesser quelqu’un et qu’il doit vous en parler immédiatement. D’un autre côté, si vous achetez une voiture à votre conjoint, c’est une bonne surprise que vous voulez que votre enfant garde pour lui. Dites-lui que les bonnes surprises sont temporaires et se terminent dans la joie. Les mauvais secrets sont permanents et peuvent se terminer dans la tristesse.

Créer et maintenir une communication ouverte.

Si votre enfant vous confie un secret que quelqu’un lui a demandé de garder et que vous vous emportez, réagissez mal ou lui faites honte pour avoir parlé de ce secret, il sera beaucoup moins enclin à s’ouvrir à vous à nouveau. Quel que soit le secret, respirez calmement et faites le choix conscient de répondre d’une bonne manière, et non de réagir sans réfléchir à la situation. Votre enfant saura ainsi qu’il peut continuer à venir vous voir lorsqu’il a des problèmes ou lorsqu’il a besoin de parler de quelque chose.

Expliquez à votre enfant ce qu’est une menace.

Certains agresseurs menacent l’enfant pour s’assurer que leurs secrets sont gardés. Expliquez à votre enfant que si quelqu’un menace de lui faire du mal (ou de vous faire du mal), il doit venir vous le dire – peu importe qui est cette personne et ce qu’elle a dit. Réfléchissez bien à la manière d’expliquer cela à votre enfant pour qu’il puisse le comprendre à son âge et à son niveau de maturité.

Les secrets et les surprises ne sont pas quelque chose dont vous devez parler une fois et supposer que votre enfant a compris. Revenez sans cesse sur cette conversation. Chaque fois qu’il y a une surprise, rappelez à votre enfant la différence entre une bonne et une mauvaise surprise ou un secret. Continuez à lui parler, à l’écouter et à lui faire sentir que vous êtes là pour lui. Quoi qu’il arrive.

Regardez et discutez

Regardez cette vidéo de Kid Chats avec vos enfants, puis entamez une conversation sur les secrets et les surprises.

Partager cette publication

Devenez un défenseur. Faites un don aujourd'hui.