La rentrée des classes s’accompagne d’un afflux de photos sur les médias sociaux d’enfants portant leur sac à dos, leurs nouveaux vêtements scolaires et posant à côté de leur porte d’entrée. Bien sûr, en tant que parent fier, vous voulez poster de belles photos de vos enfants pour que le monde entier puisse les voir.

Changer de petites choses peut faire une grande différence dans la protection de vos enfants. Consultez la liste ci-dessous pour connaître les directives qui peuvent vous aider à protéger les images de votre enfant en ligne contre le vol numérique, le détournement ou l’utilisation sans autorisation :

01

Commencez par vos paramètres de confidentialité de vos médias sociaux.

Qui peut voir vos photos ? Vous pouvez vous assurer que vous êtes dans les paramètres les plus élevés/sécurisés que vous pouvez être. Et, si vous n’êtes toujours pas sûr, ne publiez pas la photo.

02

Réfléchissez aux types de photos que vous publiez.

Les agresseurs sont moins susceptibles de vouloir une image s’il y a un adulte (comme vous) sur la photo avec l’enfant. Ils sont également moins susceptibles de choisir des photos qui ne peuvent pas être facilement sexualisées. Par exemple, si votre enfant est seul, dans la baignoire ou en maillot de bain, vous pourriez reconsidérer la publication de la photo.

03

Réduisez votre résolution

Une photo de qualité et de haute résolution a beaucoup plus de chances d’être prise qu’une photo de faible résolution. Si plus elle est grande, plus elle est granuleuse, un voleur numérique la laissera probablement passer.

04

Éteignez le GPS.

Vous pouvez éviter la vérification du lieu où la photo de votre enfant est prise, surtout s’il s’agit d’un endroit qu’il fréquente, comme son école.

05

Obtenez le consentement.

Si votre enfant est assez grand pour avoir un avis sur la question, vous pouvez lui demander son consentement avant de publier une photo de lui. Vous créez pour lui une empreinte numérique qui pourrait le suivre toute sa vie.

06

Utilisez un filigrane.

Pensez à utiliser un filigrane. Vous devrez vous assurer qu’il est placé à un endroit de la photo qui ne peut pas être facilement recadré, mais cela peut dissuader certains vols ou abus.

07

Modifiez votre liste d'« amis ».

Les 375 personnes qui vous suivent sur les médias sociaux sont-elles toutes des personnes en qui vous avez confiance pour les photos de votre enfant ? Il est peut-être temps de passer en revue cette liste et de décider qui doit rester un ami et qui doit être écarté.

08

Demandez à votre famille et à vos amis de faire de même.

Vous pouvez faire connaître aux personnes qui vous entourent les règles que vous souhaitez qu’elles suivent lorsqu’elles publient une photo de votre enfant en ligne. Si tout cela échoue, demandez-leur de vous envoyer la photo avant de la publier !

09

Tenez compte des autres.

Il ne s’agit pas seulement de protéger votre enfant. Vous pourriez réfléchir à deux fois avant de publier une photo de l’enfant d’une autre personne – même s’il est sur la même photo que vous – sans son autorisation. Il se peut qu’il ait de fortes réticences à ce que le nom, l’image, l’âge, etc. de son enfant soient diffusés sur les médias sociaux. Assurez-vous de connaître leurs préférences et leurs limites avant de publier vos messages.

Bien entendu, le moyen le plus sûr de protéger les images de votre enfant est de les garder privées. 100% privé. Mais il peut être difficile d’être aussi extrême. Si vous ne voulez pas aller jusqu’à une confidentialité totale, suivre certaines des directives ci-dessus peut vous apporter les solutions qui vous conviennent. Notre souhait est que vous profitiez de ces moments avec votre famille, mais que vous trouviez la manière la plus sûre de les partager qui vous convienne le mieux.

Partager cette publication

Devenez un défenseur. Faites un don aujourd'hui.