À Defend Innocence, nous recevons beaucoup de questions sur le moment et la manière dont vous devriez commencer à parler à vos enfants du développement sexuel sain. Notre réponse à la question « quand » est : tout de suite ! Quel que soit l’âge de votre enfant, vous pouvez commencer à poser les bases pour qu’il ait une bonne compréhension de son développement.

Les enfants de 5 à 8 ans sont de plus en plus curieux de leur corps et du corps des autres. En discutant avec eux des points ci-dessous (et de tout autre sujet que vous jugez approprié), vous les aiderez à développer une vision saine de la sexualité.

01

Éduquez-les sur la reproduction.

Enseignez-leur les notions de base. Vous devez adapter votre enseignement à leur âge et à leur degré de maturité, mais assurez-vous qu’ils comprennent le concept. Veillez à utiliser des termes appropriés lorsque vous leur enseignez. Lorsque votre enfant approche de l’âge de 8 ans, vous pouvez lui parler des rapports sexuels. Cela peut sembler jeune, mais vous voulez être celui qui l’enseigne et si vous attendez trop longtemps, les statistiques montrent qu’il commencera à entendre parler de sexe par d’autres sources.

  • Pour les enfants plus jeunes, cette discussion peut être aussi simple que d'expliquer qu'un bébé est fait d'un spermatozoïde et d'un ovule et que le bébé grandit dans un utérus.

  • Lorsqu'ils grandissent, il peut être utile d'en dire plus sur les mécanismes de la sexualité et de leur en donner un aperçu.

  • Il est parfois plus facile d'aborder cette discussion avec un peu d'aide. Voici quelques livres< /a > que certains des parents de Defend Innocence ont trouvé bénéfique en discutant de la reproduction avec leurs enfants.

02

Expliquez différentes orientations sexuelles et le respect.

Il est fréquent que les enfants de cet âge réalisent que toutes les familles ne sont pas identiques. Aidez votre enfant à comprendre les différentes relations qu’il peut remarquer. Insistez sur le respect de toutes les personnes, même si leurs valeurs peuvent différer des vôtres.

03

Personne d’autre n’a de droits sur son corps.

Continuez à renforcer le fait que personne d’autre n’a le droit de regarder son corps ou de le toucher sans son consentement. Expliquez-lui que si quelqu’un le met mal à l’aise en le touchant, en lui parlant ou en le regardant, il doit en parler avec vous.

04

Non veut dire non.

Continuez à rappeler à votre enfant qu’il n’a pas non plus de droits sur le corps des autres. Si votre enfant est affectueux, vous pouvez lui expliquer que tout le monde ne veut pas de câlins ou de baisers. Si quelqu’un ne veut pas d’affection, il doit le respecter.

Les enfants de cet âge commencent à entendre des choses de la part de leurs camarades à l’école et, comme ils sont exposés à davantage de médias, cela peut susciter des questions. En prenant les devants dans les conversations importantes, votre enfant apprendra que vous êtes une personne sûre où il peut exprimer les questions qu’il se posera sûrement. Encouragez votre enfant à vous parler des choses qui le mettent mal à l’aise ou qui vont à l’encontre de ce que vous lui avez appris. Un dialogue ouvert est un élément essentiel de la protection de votre enfant contre les abus sexuels.

Parler à vos enfants à tout âge

Vous pouvez parler à votre enfant du développement sexuel sain, quel que soit son âge. Vous trouverez ci-dessous des liens vers des articles sur ce que vous pouvez aborder dans chaque tranche d’âge. Prenez toujours le temps de réfléchir à ce que vous allez dire et n’oubliez pas de tenir compte de la maturité de votre enfant. Et n’oubliez pas que chaque fois que vous avez une petite discussion, cela rend la suivante un peu plus facile.

Partager cette publication

Devenez un défenseur. Faites un don aujourd'hui.